Aller au contenu principal
Rechercher

Les émissions

Fournir l’énergie qui alimente l’économie mondiale représente un défi d’autant plus important que cela doit s’accompagner d’une réduction des émissions de gaz à effet de serre et de la prise en compte des risques liés changement climatique.

Au cours des vingt-cinq prochaines années, nous assisterons à un certain nombre d’évolutions induites par les progrès technologiques et les décisions politiques, qui auront des répercussions importantes sur le profil des émissions mondiales de gaz à effet de serre.

Alors que les décideurs politiques mettent au point des mécanismes destinés à atteindre les objectifs fixés par l’Accord de Paris sur le climat de 2015, les efforts de recherche et de développement des chercheurs, des ingénieurs et des entrepreneurs du monde entier stimuleront les évolutions dans le secteur de l’énergie. Non seulement ces progrès permettront de proposer de nouvelles sources d’énergie et d’augmenter l’efficacité énergétique, mais ils ouvriront aussi des perspectives pour des technologies comme le captage et le stockage du CO2 (CSC).

Entre 2015 et 2040, les innovations du secteur automobile permettront une augmentation significative des économies de carburant pour les véhicules de particuliers et utilitaires. Nous assisterons également à une évolution des types d’énergie utilisés pour la production d’électricité, tirée par le gaz naturel et les énergies renouvelables. Depuis peu, la part du charbon dans la production mondiale d’électricité décline, et cette baisse va se poursuivre. Les sources d’énergie émettant moins de CO2 comme le gaz naturel, le nucléaire, l’éolien et le solaire, gagneront des parts de marché.

Cela entraînera d’abord un ralentissement continu de la croissance des émissions mondiales de CO2. Les émissions mondiale de CO2 liées à l’énergie devraient atteindre un pic au cours des années 2030, avant de commencer à baisser, ce qui est tout à fait remarquable, puisque le PIB mondial devrait doubler entre 2015 et 2040.

Les émissions - prévisions

 

En savoir plus

Fermer