Aller au contenu principal
Rechercher

Définir notre approche : découverte, développement et déploiement

Nous croyons fermement que l’ingéniosité et l’innovation humaines sont essentielles à l’approvisionnement en carburants et produits dont les consommateurs ont besoin, en toute sécurité pour nos employés, les communautés et l’environnement où nous opérons.

Pour appuyer cette conviction, le groupe ExxonMobil se fonde sur une culture marquée par la science et la technologie. Nous faisons appel à plus de 2 200 scientifiques titulaires de doctorats et 5 000 personnes dans nos divisions de recherche et de technologie dans le monde entier. Chaque année, nous investissons près d’un milliard de dollars dans la recherche fondamentale. Notre objectif est de mettre au point des technologies émergentes et d’avoir un impact positif sur la société et l’environnement dans son ensemble .

Le groupe ExxonMobil mène des travaux de recherche et développement à la pointe de la technologie. Cela se manifeste par nos efforts au sein de notre propre groupe, dans nos partenariats avec d’autres industries, par le financement de recherches menées au sein d'universités prestigieuses et par d'autres projets de recherche. Nous sommes fiers d’affirmer que grâce à ces initiatives de recherche et développement, le groupe ExxonMobil a été distingué par Thomson Reuters comme un des leaders dans le domaine dans le classement des 100 premiers innovateurs au niveau mondial pour le nombre total de nos brevets, la proportion de soumissions couronnées par un brevet, ainsi que pour l’influence et la portée mondiale de nos inventions.

En 2007, nous avons commencé la publication systématique de livres blancs illustrant notre recherche de nouvelles technologies. Ces études nous aident à communiquer sur les technologies émergentes, à définir les contributions que nous pouvons être en mesure de faire pour la science, et à évaluer les possibilités d’intégration future de ces technologies dans nos activités. Notre entreprise s’est entourée d’experts dans divers domaines dans nos laboratoires de recherche fonctionnelle pour rédiger des livres blancs sur des sujets allant des biocarburants à la nanotechnologie. Au cours de l’élaboration de ces livres blancs, le groupe ExxonMobil peut déterminer si une technologie particulière justifie de futurs investissements.

Au gré de l’évolution d’une technologie du stade conceptuel à celui de la recherche, puis de la mise en œuvre, le groupe ExxonMobil adopte une approche de gestion cohérente et uniforme.

Le processus standard d’évaluation de l’investissement dans une technologie implique un examen de faisabilité technique en laboratoire de R&D. Les fonctions de recherche du groupe ExxonMobil utilisent un processus de gestion de projets appelé « stage-gate » (étapes et points de contrôle) qui s’applique dès les premières phases de l’innovation et se poursuit jusqu’aux dernières étapes de la mise en œuvre. Les chercheurs travaillent avec les secteurs d’activité appropriés de l’entreprise : ils évaluent les avantages de la technologie, fixent des objectifs de développement, un calendrier, aident aux examens de projet et approuvent son financement.

Les calendriers de projets varient considérablement. Par exemple, nous avons entamé l’évaluation d’un système de détection du gaz à distance en 2007. Les chercheurs du groupe ExxonMobil Research Qatar (EMRQ) ont déterminé que la technologie était techniquement réalisable en 2010. En 2011, ERMQ établissait un partenariat avec la Louisiana State University pour effectuer des essais sur le terrain. En 2014, ExxonMobil Upstream Research Company a accordé la première licence d’exploitation commerciale du système de détection du gaz à distance InteliRed à son co-développeur, Providence Photonics, LLC.

Les technologies novatrices peuvent demander des délais bien plus longs. Il y a plus de 30 ans de cela, les chercheurs d’ExxonMobil émirent l’hypothèse que la congélation du dioxyde de carbone (CO2) présent dans certains cas dans les gisements souterrains de gaz naturel constituerait une meilleure approche pour la séparation du CO2 et non un obstacle. Cette hypothèse est maintenant devenue réalité. Notre entité ExxonMobil Upstream Research Company a terminé les essais de la zone de technologie de congélation « Controlled Freeze Zone™ (CFZ™) » dans une de nos installations « Commercial Demonstration Plant (CDP) » à notre usine de gaz de LaBarge, dans le Wyoming. La CDP a pu traiter, avec succès et de manière rentable, une série de champs de gaz corrosifs. Le CO2 a pu être séparé du gaz sous forme d’un flux sous haute pression, idéal pour les opérations de piégeage du CO2 ou de récupération assistée du pétrole. Après la réussite des opérations de LaBarge, notre technologie CFZ™ est maintenant prête à être commercialisée.

Fermer