Aller au contenu principal
Rechercher

Le mot du président

Antoine du Guerny Président du conseil d’administration et directeur général d’Esso S.A.F.

Chers actionnaires,

Au cours de l’année 2016, marquée par une remontée des prix du pétrole brut et des marges de raffinage en repli, le groupe Esso a démontré une bonne résilience. Votre société a généré un résultat net de 276 millions d’euros comprenant des effets stocks positifs pour 250 millions d’euros. Dans ce contexte de réduction significative des marges de raffinage, le résultat opérationnel ajusté a été de 120 millions d’euros, soit une baisse de 30 millions d’euros par rapport à 2015, ce qui reflète une nette amélioration de la performance opérationnelle au second semestre et une réduction des charges d’exploitation. Toutefois, le conseil d’administration a considéré que la reconstitution des réserves était une priorité, aussi a-t-il décidé de proposer à l’assemblée générale de ne pas verser de dividendes au titre de l’exercice écoulé.

La production des raffineries est restée stable en 2016, impactée sur le premier trimestre par les travaux sur une des unités de distillation atmosphérique de la raffinerie de Gravenchon et ensuite, en mai-juin, par les mouvements sociaux qui ont perturbé l’approvisionnement en pétrole brut pendant près d’un mois. Pendant cette période, la très forte implication du personnel et le support des autorités ont permis la poursuite des opérations dans les raffineries Esso qui sont restées les seules en activité en France.

Dans ce secteur en pleine transformation, de nombreuses actions ont été mises en oeuvre pour améliorer notre compétitivité. Nous continuons à investir pour proposer plus de produits à forte valeur ajoutée, tout en réduisant la production de fiouls lourds au profit du gazole. Nous réduisons les exportations d’essence en continuant à augmenter nos ventes sur le marché intérieur. Nous poursuivons la commercialisation des produits finis via des réseaux de revendeurs et distributeurs indépendants, tout en renforçant nos marques Esso et Mobil.

Par ailleurs, nous restons parfaitement conscients des enjeux liés à notre industrie et à l’utilisation des carburants fossiles et nous considérons que compétitivité et respect de l’environnement sont des enjeux indissociables. Nous progressons dans la sensibilisation de la sphère publique et des parties prenantes à ces défis. Il reste cependant impératif d’opérer dans un contexte réglementaire et fiscal moins pénalisant qui ne favorise pas les importations de produits finis aux dépens des raffineurs locaux et qui nous permette de poursuivre nos investissements et d’améliorer notre outil industriel.

Acteur important de l’économie locale, votre société assume pleinement ses responsabilités, notamment auprès des communautés où elle opère. Nous prônons une utilisation adaptée des énergies fossiles et le développement de produits technologiques accessibles à tous, permettant aux utilisateurs de réduire leur consommation. Ainsi, nous réduisons notre empreinte environnementale pendant tout le cycle de vie des produits. Ce cycle intègre à la fois la phase de production, avec la recherche d’efficacité énergétique et la réduction des émissions de nos sites industriels, et également la phase d’utilisation, avec l’amélioration de la qualité de nos carburants pour les rendre plus performants.

Dans ce secteur en pleine transformation, de nombreuses actions ont été mises en oeuvre pour améliorer notre compétitivité

En 2017, nous voulons consolider nos positions en améliorant encore la fiabilité, la flexibilité et l’efficacité opérationnelle de notre outil industriel, et en saisissant les opportunités de développement commercial. Pour répondre efficacement aux besoins à long terme des secteurs du transport et de la pétrochimie, nous disposons donc de nombreux atouts, sans oublier notre personnel compétent, notre gestion rigoureuse et le soutien du groupe ExxonMobil. Ceci nous permet de regarder l’avenir avec un optimisme raisonné.

Fermer