Aller au contenu principal
Rechercher

20 mars 2018

ExxonMobil annonce une avancée significative dans la recherche sur les biocarburants à base d'algues

Souvenez-vous, nous vous annoncions il y a quelques mois qu’ExxonMobil et Synthetic Genomics réussirent à développer une souche d’algue capable de convertir du carbone en une quantité record de corps gras pouvant ensuite être transformés en biodiesel. Pour savoir si cette ressource pourra répondre aux besoins énergétiques mondiaux, la prochaine étape de ce programme est de faire des essais sur le terrain...

chargement de la vidéo en cours...

ExxonMobil et Synthetic Genomics Inc. ont annoncé une nouvelle phase dans leur programme conjoint sur les biocarburants à base d’algues : la recherche sort des laboratoires pour se poursuivre avec des essais sur le terrain en plein air, à Calipatria en Californie.

Les recherches menées et de nouvelles technologies peuvent faire envisager une production de 500 000 tonnes par an de biocarburant à base d’algues d’ici 2025.

L'objectif de ce programme est de créer une ressource viable pour aider à répondre aux futurs besoins énergétiques mondiaux.

Il y a de nombreux avantages à l’utilisation des algues marines pour la production de biocarburants. Les algues ont la capacité d'être cultivées sur des terrains inutilisables pour d’autres activités, avec de l’eau impropre à l’alimentation. En plus de l’utilisation possible de terres non arables et de l’absence de besoin en eau potable, les algues peuvent aussi produire de plus grandes quantités de biocarburant à l’hectare que les autres sources de biomasse. Nous savons aussi que les algues peuvent être utilisées pour fabriquer des biocarburants dont la composition est similaire aux carburants actuellement utilisés dans le transport.

De plus, la culture des algues peut apporter des avantages environnementaux : les algues consommant du CO2, elles permettent d’atténuer les gaz à effet de serre comparativement aux carburants conventionnels.

Fermer