Aller au contenu principal
Rechercher

12 mai 2017

Les jeunes Français remportent le SCI-TECH Challenge 2017 !

Auparavant, la bibliothèque Solvay de Bruxelles réunissait les prix Nobel pour tenter de trouver les inventions du futur. Aujourd’hui, ce sont de talentueux lycéen français qui sont venus présenter dans ce même lieu, leur projet innovant.

La huitième édition du SCI-TECH Challenge s’est déroulée comme chaque année en plusieurs étapes :

la visite en classe et le quizz,

la finale normande,

puis la sélection européenne en vue de la grande finale.

Suite à sa qualification européenne, l’équipe de cinq élèves (Colin, Isia, Youri, Gabin et Gélaze) du lycée Blaise Pascal de Rouen s’est rendue le 10 mai au parlement européen de Bruxelles afin de le visiter et par la même occasion affronter l’Italie et la Belgique, les deux autres pays finalistes.

Le jury était composé de Nikolaas Baeckelmans, Vice-Président Public Affairs et représentant ExxonMobil à la Commission Européenne, de Christian Egenhofer, chercheur au CEPS (Center for European Policy Studies), d’Antoine Feral, Vice-Président des Affaires Publiques de Rolls-Royce, de Francesca Stevens, Directrice du Développement des Affaires Gouvernementales chez Arconic et de Michele Ziosi, Directrice des relations institutionnelles de CNH Industrial (fusion de Fiat Industrial et de CNH Global).

Le sujet proposé portait sur l’élaboration d’une solution permettant de réduire de 40 % les émissions de gaz à effet de serre des véhicules particuliers d’ici 2040.
Avec son esprit d’équipe et un projet original et innovant, les normands ont remporté la finale européenne du SCI-TECH Challenge, qui a été « le plus beau jour de leur vie » selon eux. Cette expérience leur sera bénéfique dans leur futur projet et pourra être utilisée à des fins professionnelles. L’équipe de la « Norman Car » fait la fierté du lycée Blaise Pascal, ses membres sont devenus le temps d’une journée des ingénieurs en herbe.

Le concept de la « Norman car »

- Plus aérodynamique.
- Plus légère avec un habitacle d’une seule place pouvant recevoir des modules complémentaires et ainsi former une voiture qui grandit avec la famille.
- Moins gourmande en carburant.
- Moins émettrice de gaz à effet de serre.  
- Et de plus, productrice de carburant grâce à la collecte et au recyclage du CO₂ produit (via un procédé de transformation d’algues).

 
Retrouvez le communiqué de presse (en anglais) ici.
Fermer