Aller au contenu principal
Rechercher

6 juin 2017

Une nouvelle vie pour les ordinateurs de la raffinerie 

Depuis 2016, nous avons conclu un « partenariat » entre notre raffinerie de Fos-sur-Mer et le Centre Social Fosséen qui assure la reconfiguration de nos ordinateurs portables avec les environnements Windows et le Pack Office. 

Cette initiative vise à renforcer nos liens avec nos voisins puisque ces ordinateurs sont affectés à diverses associations de Fos-sur-Mer et des environs.

Premier bilan après quelques mois d’utilisation :

  • Le collège André Malraux a dédié quelques unités aux cours de technologie, de latin et de grec pour les recherches dans les dictionnaires. Certains ordinateurs ont été équipés d’applications pour les cours d’EPS : les performances des élèves lors des courses sont enregistrées automatiquement. Les recherches des élèves dans les encyclopédies sont réalisées par ordinateur en physique-chimie. Enfin certains ordinateurs portables sont prêtés aux élèves en difficulté.
  • La mission locale de Fos-sur-Mer a bénéficié de ces dons pour aider plusieurs jeunes en recherche d’emploi.
  • Enfin plusieurs ordinateurs ont été affectés à la cellule multimédia du centre Social Fosséen.

Les unités livrées en 2017 (46 à ce jour) sont en cours de reconfiguration et nous sommes actuellement dans la phase d’évaluation des besoins auprès des futurs destinataires locaux.

Jacky Patzierkovsky et Pierre Thomazeau qui auparavant ont déprogrammé et préparé les ordinateurs, ont fait connaissance avec l’équipe d’informaticiens du Centre Social Fosséen. Le travail qu’effectuent ces jeunes en cours de formation, représente une première étape importante pour leur cursus. Nos collaborateurs ont pu discuter « entre experts », décrire leur travail et les missions qui leur sont confiées à la raffinerie. Ils leur ont apporté des conseils techniques pour réaliser les reconfigurations le plus efficacement possible.

Ce programme de recyclage gagnant-gagnant ne s’arrête pas là car nous prévoyons encore un don d’une cinquantaine d’unités d’ici la fin 2017.

Fermer