Aller au contenu principal
Rechercher

Gestion des déchets

La société limite ses quantités de déchets produits, valorise et recycle les déchets restants. Le tri et la collecte en containers spécialisés sont effectués de manière systématique pour les déchets des laboratoires et des infirmeries, ainsi que pour les tubes d’éclairage au néon.

La quantité de déchets générés par les activités du groupe varie selon les années et dépend du nombre et de la nature des opérations de maintenance réalisées en cours d’année. En 2016, 13 135 tonnes de déchets dangereux ont ainsi été produites sur les deux raffineries, soit 37 % de moins qu’en 2015, ce malgré le doublement de la quantité de déchets générés à Fos-sur-Mer en raison de la préparation des travaux très importants début 2017. La raffinerie de Gravenchon a réduit quant à elle fortement ses déchets de 45 %.

Le taux de recyclage ou de valorisation de ces déchets dangereux est resté bon, à un niveau de 95 %.

À Fos-sur-Mer, une réflexion sur l’économie circulaire

Esso a participé aux réunions de présentation de NCIS*, projet lancé par l’association Environnement- Industrie, et à une réunion de travail portant sur la réutilisation de l’eau et la gestion des déchets.

Il s’agit d’étudier l’évolution du statut de « déchet » pour des éléments valorisés par d’autres acteurs.

* Nouvelles Coopérations Industrielles et Synergie.

Fermer