Aller au contenu principal
Rechercher

Modérer la consommation des ressources

Nous avons la conviction que pour répondre de façon responsable à la demande en produits pétroliers, nos efforts doivent également porter sur l’efficacité énergétique et la limitation des consommations de ressources naturelles et d’énergie.

Consommation d'eau

La consommation d’eau des installations de Fos-sur-Mer et Gravenchon s’est élevée en 2016 à 18,7 millions de m3, en augmentation de 6,9 % par rapport à 2015 du fait essentiellement du séquencement des grands arrêts à Gravenchon et, plus marginalement, de l’extinction de l’incendie survenu en août à l’extérieur de la raffinerie de Fos-sur-Mer, suite à un épisode climatique de sécheresse. Les actions de limitation ont plus que compensé l’impact du démarrage de nouvelles installations consommatrices (par exemple, la désulfuration plus poussée des gazoles pour respecter une teneur en soufre maximale de 10 ppm). L’élasticité de cette consommation au tonnage traité est assez faible car beaucoup de sources de consommation d’eau d’une raffinerie sont quasiment fixes (exemple : purge des circuits d’eau de refroidissement).

Le groupe est signataire du contrat de préservation de la nappe de la Crau et y participe (la raffinerie de Fos-sur-Mer étant une des dernières industries à utiliser cette ressource) : en 2016, Esso a participé à une réunion de réflexion et à la présentation des différents plans d’action.

Consommation d'énergie

Avec plus de 58 % de coûts opérationnels* liés à l’énergie dans l’industrie pétrolière, la mise en oeuvre de projets favorisant l’efficacité énergétique est une exigence incontournable permettant de conjuguer compétitivité et efficacité économique avec respect de l’environnement.

Esso s’appuie historiquement sur plusieurs outils pour réduire sa consommation d’énergie :

  • le système de gestion de l’énergie GEMS (Global Energy Management System), appliqué à tous les sites du groupe ExxonMobil depuis 2000, qui améliore un outil de suivi déjà élaboré depuis le début des années 1980 ;
  • les grands arrêts pour maintenance et des investissements réguliers permettant aux raffineries d’améliorer leur efficacité énergétique.

En cohérence avec les actions engagées depuis de nombreuses années pour améliorer la performance énergétique sur nos sites, une nouvelle étape a été franchie en octobre 2017 avec l'obtention de la certification ISO 50001 pour la plateforme de Gravenchon.

Le bilan matière des deux raffineries a été excellent en 2016. En effet, malgré les problèmes de fiabilité rencontrés au premier trimestre, la différence entre les sorties de produits et les entrées de matières premières a été réduite à 0,15 % à Gravenchon (vs 0,27 % en 2015), soit la valeur la plus basse jamais atteinte sur ce site. Elle est également satisfaisante à Fos-sur-Mer avec 0,17 % (contre 0,29 % en 2015).

* Étude IFPEN/Solomon 2015 moyenne Europe.

  • Consommation en énergie des unités

En 2015, la consommation totale d’énergie des deux raffineries du groupe a été de 38,8 millions de gigajoules en retrait de près de 5 % par rapport à 2014. Si une partie de cette baisse est imputable à la baisse des quantités traitées de 2,2 %, l’autre provient donc d’une amélioration de l’efficacité énergétique d’environ 2,7 %. Cette réduction de consommation d’énergie est entièrement due à la raffinerie de Gravenchon qui a réduit sa consommation annuelle d’énergie de près de 8 % en 2015.

  • Réduction de la consommation en carburants

Pour réduire la consommation des véhicules et leurs émissions, le groupe développe de nouveaux produits en partenariat avec les constructeurs automobiles : carburants et lubrifiants. L’Energy Diesel, un carburant haute performance avec additifs spéciaux, améliore ainsi le rendement global des moteurs. Côté lubrifiants, les produits Mobil 1TM, Mobil Delvac 1TM et Mobil SHCTM permettent de réduire les consommations d’énergie, améliorant la productivité des moteurs et des machines tout en respectant l’environnement.

Fermer