Information financière : Éléments exceptionnels dans le résultat au 31 décembre 2020

Information financière : Éléments exceptionnels dans le résultat au 31 décembre 2020

Actionnaires
                               Accueil ActionnairesVotre société | Publications Assemblée Générale


Esso S.A.F : Éléments exceptionnels dans le résultat au 31 décembre 2020

1er février 2021 - Le groupe Esso SAF informe que ses résultats au 31 décembre seront affectés par des éléments exceptionnels liés à la dégradation de l’environnement économique qui a particulièrement touché l’industrie du Raffinage Distribution en 2020 et qui conduisent à réviser les perspectives futures de son secteur d’activité.

  1. Le déséquilibre entre la demande en produits raffinés et les capacités de production en Europe s’est fortement accentué dans le contexte de la crise pandémique de COVID-19 qui perdure et pèse fortement sur la demande en produits finis, et donc sur les marges de raffinage. Le groupe anticipe une reprise très progressive de la demande. L’impact des mutations structurelles à venir des marchés de produits pétroliers liées à la transition énergétique va amplifier cette situation conjoncturelle. Dans ce nouvel environnement, le groupe a revu ses hypothèses de marges de raffinage pour les prochaines années et en application de l’IAS 36, prévoit de refléter dans ses comptes annuels une dépréciation d’actifs industriels d’environ 300 M€, soit 30 % de leur valeur nette.
  2. Alors que les conditions de marché restent à ce jour très dégradées, le groupe poursuit ses efforts d’amélioration des opérations tout en réduisant de façon vigoureuse ses coûts d’exploitation et en reportant certains projets d'investissements. Un projet de réorganisations pour sauvegarder sa compétitivité a été annoncé en octobre 2020 dont le coût de mise en œuvre estimé à 34 M€ sera provisionné dans les comptes au 31 décembre 2020. Par ailleurs, l’évolution du prix du pétrole brut et des produits pétroliers au cours de l’exercice a entrainé, malgré la reprise des cours observée en fin d’année, un effet stock négatif important qui sera reflété dans le résultat opérationnel.

Alors que les perspectives de récupération de son déficit fiscal paraissent aujourd’hui plus limitées pour les raisons exposées précédemment, en application de l’IAS12, le groupe prévoit de ne pas reconnaitre les impôts différés actifs liés aux pertes de 2020.

Ces éléments exceptionnels n’ont aucun impact sur la trésorerie nette du groupe à fin 2020, qui était positive de 9 M€.

Au 31 décembre 2020, la position financière nette du groupe était négative de 19 M€ (+123 M€ au 30 juin 2020, +432 M€ au 31/12/2019) après un versement au second semestre de 49 M€ à un organisme de fond de pension conformément aux obligations de sécurisation des droits à la retraite liquidés au titre des régimes à prestation définies. Il est rappelé que la position financière nette élevée à fin 2019 résultait d’une baisse ponctuelle du besoin en fonds de roulement liée aux mouvements sociaux de décembre 2019. Les capacités de financement du groupe qui reposent sur des lignes de financement totalisant 1 250 M€, essentiellement auprès du groupe ExxonMobil, sont inchangées par rapport à fin 2019.

Après avoir assuré avec succès la continuité de ses opérations et démontré sa résilience pendant la crise pandémique dans des conditions de marché particulièrement difficiles depuis le mois de mai, le groupe Esso SAF continue de se mobiliser pour faire face aux circonstances actuelles.

Le Conseil d’Administration d’Esso SAF se réunira le 24 mars prochain pour arrêter les comptes de l’exercice 2020.