ExxonMobil établit des records dans l’analyse informatique haute performance des gisements de pétrole et de gaz

Combinant des compétences en logiciels, ingénierie et géoscience, nos capacités techniques et computationnelles avancées offrent un avantage concurrentiel dans l’analyse des ressources et la prise de décision.

Article

ExxonMobil établit des records dans l’analyse informatique haute performance des gisements de pétrole et de gaz

Exécution de calculs techniques sur une échelle sans précédent :

  • Offre des avancées dans les capacités de modélisation pour identifier et produire des ressources, investir et déployer les capitaux, améliorer l’efficacité et prendre de meilleures décisions opérationnelles
  • Utilise l’informatique à l’échelle péta pour analyser les modèles et effectuer des simulations afin de répondre aux défis énergétiques les plus complexes 
  • Offre la possibilité d’évaluer informatiquement les opportunités et les scénarios, ce qui réduit le temps, les coûts, les risques et l’impact environnemental
  • Applique une technologie complexe aux défis rencontrés en matière de récupération du pétrole et du gaz grâce à l’intégration de sciences numériques, d’ingénierie et de géoscience de pointe

En février 2017, ExxonMobil a réalisé une avancée majeure avec un logiciel propriétaire utilisant plus de quatre fois le nombre précédent de processeurs utilisés sur les modèles complexes de simulation de gisements de pétrole et gaz pour améliorer les résultats d’exploration et de production.

En collaboration avec le National Center for Supercomputing Applications (NCSA), ExxonMobil a annoncé une avancée en simulation parallèle avec l’utilisation de 716 800 processeurs, ce qui équivaut à la puissance de 22 400 ordinateurs avec 32 processeurs par ordinateur. Les géoscientifiques et ingénieurs d’ExxonMobil peuvent désormais prendre de meilleures décisions d’investissement en prédisant plus efficacement les performances des gisements sous incertitude géologique afin d’évaluer un nombre plus élevé de plans de développement alternatifs en moins de temps.

ExxonMobil a annoncé une avancée en simulation parallèle avec l’utilisation de 716 800 processeurs, ce qui équivaut à la puissance de 22 400 ordinateurs avec 32 processeurs par ordinateur.

Le record réalisé a produit une sortie de données des milliers de fois plus rapide que la simulation typique de gisements de pétrole et de gaz employée dans le secteur. Il s’agissait du plus grand nombre de comptages de processeurs rapportés par l’industrie pétrolière et gazière et de l’une des plus importantes simulations rapportées par l’industrie dans les disciplines d’ingénierie, telles que l’aérospatiale et la fabrication. 

L’avancée majeure en simulation parallèle entraînera des réductions spectaculaires du temps nécessaire à l’étude des gisements de pétrole et de gaz. Les études de simulation de gisement sont utilisées pour guider les décisions telles que le placement de puits, la conception des installations et le développement de stratégies opérationnelles afin de minimiser les risques financiers et environnementaux. Pour modéliser les processus complexes avec précision pour le débit de pétrole, d’eau et de gaz naturel dans le gisement, le logiciel de simulation doit résoudre un certain nombre d’équations complexes. Les pratiques actuelles en matière de gestion des gisements dans le secteur pétrolier et gazier sont souvent entravées par la vitesse lente des simulations de gisement. 

Les scientifiques d’ExxonMobil ont collaboré étroitement avec le NCSA pour comparer une série de modèles de plusieurs millions à plusieurs milliards de cellules sur le Blue Waters Super Computer de NCSA. Cette nouvelle capacité de simulation de gisement utilise efficacement des centaines de milliers de processeurs simultanément et aura un impact considérable sur les flux de travail de gestion des gisements.

Contenu associé

Découvrir des hydrocarbures cachés : utiliser la technologie d’imagerie sismique pour cartographier les formations loin sous la surface de la terre

Il y a près de 50 ans, ExxonMobil a lancé une technologie appelée imagerie sismique 3D, qui utilise des ondes sonores pour former des images tridimensionnelles des formations géologiques. Ces images sont devenues la norme du secteur pour comprendre la géologie de la sous-surface et trouver des gisements de pétrole et de gaz.

Exploration Article

Technologie d'exploration

Les données sismiques haute résolution combinées à une analyse computationnelle permettent à ExxonMobil de prendre les décisions d’exploration, de développement et de production les plus informées.

Énergie et environnement Thème

Son et préservation de la vie marine

La protection de l’océan est une priorité absolue pour les projets marins d’ExxonMobil et s’appuie sur les enseignements tirés d’années de recherche académique et d’opérations minutieuses.

Environnement Article