Usine de recyclage Plastic Energy à Port-Jérôme-sur Seine

Actualités

Usine de recyclage Plastic Energy à Port-Jérôme-sur Seine

ExxonMobil investit dans des projets à travers le monde qui aident la société à relever le défi des déchets plastiques dans l'environnement. En collaboration avec Plastic Energy, nous venons de passer une étape importante avec la décision finale d’investissement pour une unité de recyclage à proximité de notre site pétrochimique de Gravenchon. Plastic Energy a commencé les travaux de génie civil de cette usine qui recyclera une quantité importante de plastique en fin de vie dès 2023.

En savoir plus ici


Nous sommes fiers de faire partie de la solution et d’apporter notre contribution à l’enjeu sociétal majeur des déchets plastiques dans l’environnement.
Le projet de recyclage de Plastic Energy à Port-Jérôme-sur-Seine permettra la conversion de déchets plastiques en matières premières et la fabrication de polymères certifiés circulaires.
Ce sera l’une des plus importantes usines en Europe avec une capacité initiale de traitement de 25000 tonnes de déchets plastiques par an, avec un potentiel d’augmentation de capacité à 33000 tonnes dans un proche avenir.

 

Ce projet démontre la capacité de la plateforme ExxonMobil de Gravenchon à répondre aux attentes de la société en matière d’engagement vers une économie plus circulaire. Conformément à l’accord de collaboration signé avec Plastic Energy, leader mondial du recyclage chimique fin de vie, le TACOIL (huile recyclée) de cette usine sera utilisé pour la production de polymères certifiés circulaires ainsi que d'autres produits à haute valeur ajoutée.

 

La construction de cette usine de recyclage chimique soutiendra l’économie circulaire française en détournant les déchets plastiques d’un système de traitement linéaire, en réduisant les déchets plastiques dans l'environnement et en favorisant la sauvegarde des ressources naturelles. Ce projet Plastic Energy a reçu le soutien financier du gouvernement français dans le cadre de son Plan de Relance et de l’Agence Nationale de la Cohésion des Territoires (Prime d’Aménagement du Territoire).