Un parcours inspirant pour les femmes ingénieurs

Directrice technique de la plateforme pétrochimique de Gravenchon, Céline travaille chez ExxonMobil depuis près de 24 ans. Elle a commencé son parcours sur un petit site du Nord de la France en tant que contact ingénieur avant de diriger une équipe de 115 personnes. Retour sur un parcours inspirant…

Un parcours inspirant pour les femmes ingénieurs

 
J’encourage toutes les filles qui envisagent leur avenir, non seulement à avoir confiance en elles et en leur potentiel, mais surtout à réfléchir sérieusement au métier d’ingénieur, c’est un métier passionnant qui offre de belles nombreuses perspectives d’avenir.

Céline Salino

Directrice technique de la plateforme pétrochimique de Gravenchon


Lorsque Céline a quitté son village du Nord-Est de la France à l’âge de 17 ans, elle est allée étudier le génie des procédés de la chimie : tout simplement parce que la chimie était la matière qu’elle aimait le plus à l’école.  « Il n’y a jamais eu de question de savoir si le métier d’ingénieur des procédés ou de chimiste était pour moi ou non. Mes professeurs et mes parents n’ont jamais remis en question mon choix parce que j’étais une fille, ils ont simplement vu quelqu’un qui aimait les sciences avec des capacités dans les matières scientifiques (STEM) et prêt à apprendre toujours davantage dans ce domaine ».

30 ans plus tard, Céline est toujours très positive quant à son parcours et son choix de filière. Elle a occupé plus d’une douzaine de postes dans six lieux différents (de l’ingénieur process au trading, de la logistique à la planification en passant par la gestion des procédés) : « J’ai eu beaucoup de chance de travailler dans endroits de culture différente et de rencontrer des gens vraiment inspirants. J’ai apprécié tous les postes que j’ai occupés au sein du groupe ExxonMobil toutes ces années, ils m’ont tous appris quelque chose de nouveau et m’ont permis d’ajouter de nouvelles compétences et responsabilités au fil du temps ».

« Au cours de ces 24 années passées chez ExxonMobil, le nombre de femmes dans l’industrie n’a cessé de croître et je suis vraiment heureuse de voir qu’elles n’ont désormais plus besoin de s’adapter à un modèle ‘standard’ et qu’elles peuvent exprimer leur plein potentiel. La diversité est source de performance, dans tous les métiers. Les femmes apportent leur contribution, et cela est décisif pour changer notre façon de travailler ».

Dans ses fonctions actuelles de directrice  technique de la plateforme pétrochimique de notre Dame de Gravenchon en Seine-Maritime, Céline relève le défi de tracer la feuille de route pour une transformation du site vers un avenir bas-carbone. « Les ingénieurs qui se joignent à nous ont maintenant une réelle occasion d’avoir un impact sur la façon dont nous répondons aux besoins de la société de manière responsable. La passion et le travail engagé sont reconnus par des carrières enrichissantes et de nombreuses possibilités de développement valorisantes au sein du groupe. Nous avons besoin des esprits les plus brillants pour accompagner la transformation de notre industrie. Le métier d’ingénieur est essentiel à la société moderne et jouera un rôle vital dans la transition énergétique. J’encourage toutes les filles qui envisagent leur avenir, non seulement à avoir confiance en elle et en leur potentiel, mais surtout à réfléchir sérieusement au métier d’ingénieur, c’est un métier passionnant qui offre de belles nombreuses perspectives d’avenir. »