La qualité de vie au travail comme vecteur d'engagement

Le changement de culture en cours au sein du groupe Esso est rendu nécessaire dans un secteur qui doit s’adapter en permanence et répondre aux enjeux de la transition énergétique.

Article

La qualité de vie au travail comme vecteur d'engagement

Cette transformation contribue non seulement au succès de l’entreprise mais aussi à la qualité de vie au travail, considérée comme prioritaire : un environnement de travail stimulant et épanouissant favorise le bien-être des salariés donc leur productivité.

L’appartenance à l’entreprise

La notion de chaîne de valeur est au coeur de la stratégie du groupe Esso. De l’achat du pétrole brut à la livraison des produits finis aux clients, cette chaîne implique de nombreux acteurs qui participent, chacun à leur niveau et selon leurs compétences très diverses, au succès global de leur entreprise et du groupe. Le changement de culture initié par le groupe en 2018 s’appuie aussi sur l’excellence fonctionnelle, avec quatre attitudes gagnantes inscrites au coeur de la démarche pour apprendre, inclure, responsabiliser et mieux concourir. Apprendre (autour de la veille et de l’innovation) ; inclure (valoriser l’écoute et la diversité) ; responsabiliser (savoir décider au bon niveau et aussi déléguer) ; concourir (s’engager sur les résultats).

En 2018, l’attention s’est particulièrement portée sur la mise en avant des marques commerciales d’ExxonMobil, Esso pour les carburants et Mobil pour les lubrifiants, les salariés étant souvent les meilleurs ambassadeurs.

Contenu associé

Les opportunités de la transformation numérique

Dans l’effort de transformation de l’entreprise, Esso s’appuie sur les nouvelles technologies numériques pour soutenir la connaissance et l’application de ses procédures, pour gagner en efficacité et pour faciliter le travail au quotidien.

Responsabilité sociale Article

Des talents bien accompagnes

Afin de continuer à fournir l’énergie indispensable à l’économie française, le groupe Esso porte une attention toute particulière aux nouveaux talents.

Responsabilité sociale Article

Se réformer par le dialogue social

L’année 2018 se distingue par l’intensité des rencontres entre les organisations syndicales représentatives et la direction, avec la tenue de 24 réunions de négociation et, pour résultat, 15 accords signés.

Responsabilité sociale Article