Incendie à la raffinerie Esso de Gravenchon

Aller à

Incendie à la raffinerie Esso de Gravenchon

Point de situation au 19 mars 2024 à 11h30

Communiqué de presse à consulter ici

Nous souhaitons revenir sur l’incendie qui s’est déclaré lundi 11 mars sur la raffinerie Esso de Gravenchon située sur la commune de Port-Jérôme-sur-Seine.

Vers 15h25, un feu s'est déclaré sur une des deux unités de distillation de la raffinerie, nous avons immédiatement enclenché un plan d’opérations interne pour maîtriser rapidement le feu et mettre les salariés et les riverains en sécurité.

En effet, en tant que site Seveso, la plateforme de Gravenchon dispose des moyens nécessaires pour faire face à ce type d'accident. Nous avons été en mesure de lever ce plan d'opérations interne dans la nuit du 11 au 12 mars.

Cinq salariés ont été pris en charge par le service médical du site. Quatre personnes sont rentrées à leur domicile le jour même et sont retournées au travail le lendemain de l’accident. Après deux jours d’observation, la personne qui était toujours à l’hôpital pour examens complémentaires, est rentrée à son domicile où elle poursuit sa récupération. Nous lui souhaitons un prompt rétablissement.

La raffinerie continue à fonctionner à environ 50 % de sa capacité de production. Par ailleurs, l’ensemble de nos équipes sont mobilisées pour continuer à approvisionner nos clients.

En collaboration avec les autorités compétentes, nous menons une enquête interne pour comprendre les causes de cet incendie et évaluer l’ampleur des dommages. Il est encore trop tôt, pour le moment, pour se prononcer sur la durée des travaux de réparation.

La sécurité est, et a toujours été, une valeur fondamentale pour la société Esso. Nous ne négligerons aucun détail de l’enquête en cours pour tirer les enseignements de cet accident que nous déplorons sincèrement.

Point de situation au 14 mars 2024 à 09h00

  • Le salarié qui a été placé en observation à l’hôpital de Lillebonne a pu regagner son domicile le 13 mars. Nous restons en lien étroit avec lui et lui souhaitons un prompt rétablissement. Une enquête interne est en cours et nous ne sommes pas en mesure, à ce stade, d’apporter des informations concernant les causes de l'incident, l'ampleur des dommages ou encore l’impact sur la production. Nous collaborons pleinement avec les autorités compétentes.
  • Les équipes restent mobilisées pour approvisionner nos clients.

Point de situation au 12 mars 2024 à 11h30

Le plan d'opération interne a été levé cette nuit à 4h00.

Une des deux personnes qui était à l'hôpital pour des examens complémentaires a pu rentrer chez elle hier soir. Ce matin un salarié reste en observation à l’hôpital de Lillebonne. Nous pensons à toutes les personnes qui ont été touchées par cet évènement et envoyons nos vœux de rétablissement à ce blessé qui reste sous observation.

Nous sommes mobilisés pour approvisionner nos clients.

Nous remercions très sincèrement toutes les personnes et équipes mobilisées dans cette réponse à l'urgence.

Point de situation au 11 mars 2024 à 20h00

L’incendie qui est resté circonscrit à l’enceinte du site est en cours d'extinction par les moyens internes.

Trois personnes ont été prises en charge par le service médical interne et seront à leur domicile ce soir. 

Deux personnes ont été orientées vers l’hôpital de Lillebonne pour des examens complémentaires.

Un suivi de la qualité de l’air est en cours par Atmo Normandie, ce suivi est disponible ici.

Le Plan d'Operation Interne reste actif pour finaliser la mise en sécurité complète de l’unité concernée et nous restons en étroite collaboration avec les autorités compétentes et les services de secours concernés.

Point de situation au 11 mars 2024 à 17h45

Communiqué de presse à consulter ici

Lundi 11 mars 2024 vers 15h25, un feu s'est déclaré sur une unité de distillation de la raffinerie Esso de Gravenchon située à Port-Jérôme-sur-Seine.

  • Le Plan d'Opérations Interne a été immédiatement déclenché et un périmètre de sécurité établi.
  • Le personnel présent à proximité a été mis en sécurité, la route départementale 110 a été interdite à la circulation.
  • Les autorités et les entreprises riveraines ont été prévenues immédiatement.

Nous déplorons sincèrement cet événement.

Nous ne sommes pas en mesure, à ce stade, d’apporter des informations concernant les éventuels blessés, la cause de l'incendie ou l'existence ou l'ampleur des dommages. Notre première préoccupation concerne la sécurité et la santé de nos employés et des riverains.

L’ensemble des moyens dont nous disposons sont mobilisés pour remédier à cette situation. Nous sommes en contact permanent avec les services de secours et organismes compétents et travaillons en étroite collaboration avec eux afin d’évaluer les conséquences et mettre en oeuvre les moyens nécessaires pour y remédier.

Nous reviendrons vers vous en fonction de l’évolution de la situation.