Projet de réorganisation des activités du groupe Esso SAF

La société ExxonMobil Chemical France (EMCF), affiliée et cliente du groupe Esso S.A.F., a communiqué hier son projet d’arrêt définitif du vapocraqueur et ses unités aval de l’usine EMCF de Port-Jérôme-sur-Seine en 2024.

Ce projet ne concerne pas les opérations de la raffinerie Esso Gravenchon de Port-Jérôme-sur-Seine.

Cependant, ce projet va nécessiter une adaptation des services mutualisés actuellement fournis par le groupe Esso S.A.F. à EMCF.

Dans ce contexte un projet de réorganisation, soumis à consultation des instances représentatives du personnel, a été présenté au Comité Social et Économique Central de groupe et au personnel le 11 avril.

Ce projet de réorganisation pourrait ainsi engendrer la suppression de 167 emplois au sein du groupe Esso S.A.F., principalement sur la raffinerie Esso Gravenchon.
La recherche de solutions individuelles et collectives sera engagée après la consultation des représentants du personnel. Des mesures d’accompagnement renforcées visant au retour à l’emploi seront proposées, aucun départ n’étant envisagé avant 2025.